Fête du cinéma belge

Dans le cadre de la Fête du cinéma belge en Fédération Wallonie-Bruxelles,
nous vous invitons gratuitement à venir (re)découvrir nos pépites belges.

"Bigfoot Family" de Ben Stassen et Jérémie Degruson
26 septembre à 15h


 

Une croisade verte

Depuis son retour en ville, Bigfoot est devenu la star des médias. Un jour, il est sollicité par des militants écologistes pour empêcher une société pétrolière de procéder à des forages dans un parc naturel de l'Alaska. Il décide de profiter de sa notoriété pour défendre cette cause et s’envole pour le Grand Nord. Quelques jours plus tard, le monde entier est sous le choc : l'aventurier velu a disparu ! Son fils Adam part donc à sa recherche avec sa mère Shelly, Trapper un raton-laveur intrépide et Wilbur l'ours maladroit.

Bigfoot Family vise aussi bien les très jeunes enfants, notamment via les personnages d’animaux rigolos à la langue bien pendue, que les parents, public malgré eux de ce type de films, qui se réjouiront du discours écologique engagé au cœur du récit. Et pour n’oublier personne, le film met en scène un adolescent qui prend en main la communication sur les réseaux sociaux de son père et observe avec méfiance une culture de la célébrité invasive où des anonymes sont propulsés sur le devant de la scène avec fracas.
Bande annonce

Réalisation : Ben Stassen et Jérémie Degruson
France, 2020
À partir de 6 ans
Date : 26/09/2021 à 15h
Prix : gratuit
Durée : 1h28

Infos et réservations : 085/31 24 46 - info@ccamay.be


"Tous les chats sont gris" de Savina Dellicour
26 septembre à 17h


 

Œdipe mène l’enquête

Dorothy est une ado d’un quartier huppé de la capitale où elle ne manque de rien. Pourtant, elle est mal dans sa peau, rongée par le secret cadenassé autour de sa naissance. Rien ne filtre mais la tension est palpable dans sa relation avec sa mère. Comme le sujet est tabou, Dorothy nourrit l’idée d’enquêter avec l’aide d’un professionnel, un détective privé rencontré fortuitement. Enfin pas tant que cela car l’homme rôdait autour d’elle. Dorothy l’ignore mais cet individu est son père biologique, lequel est réduit à devoir observer son enfant à distance pour ne pas se faire repérer par la mère.

Au-delà d’un récit qui tient la route jusqu’à sa poignante conclusion, la réalisatrice Savina Dellicour construit un vrai suspense dramatique. Et en toile de fond, elle décrit avec une grande justesse le choc social de deux mondes : celui de Paul (Bouli Lanners bouleversant), modeste et simple et celui, austère et hypocrite, de la mère de Dorothy (Anne Coesens, Magritte de la meilleure actrice dans un second rôle). Voilà une belle réussite qui redonne des couleurs au cinéma belge francophone.

Bande annonce

Réalisation : Savina Dellicour
Distribution : Bouli Lanners, Manon Capelle, Anne Coesens
Belgique, 2016
Durée : 1h27
Date : 26/09/2021 à 17h
Prix : gratuit

Infos : 085/31 47 33 – hombleu_collings@outlook.be

En partenariat avec le Centre culturel d’Amay
Page 4 sur 4Suivant