Ciné-club de la Maison de la Laïcité

Un film par mois pour un "laï-ciné" qui rappelle les valeurs de la laïcité :
respect, tolérance et questionnement.

"Nomadland" de Chloé Zhao
14 novembre- 17h


L’éloge du regard et la contemplation d’autrui


Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern, veuve, décide de prendre la route à bord de son van et d'adopter une vie de nomade des temps modernes. Elle passe d'un camping à une aire pour gens du voyage. Elle rencontre les oubliés, les rejetés, les victimes du capitalisme, évidemment sans sécurité sociale ni indemnités de chômage.

La réalisatrice et scénariste chinoise propose avec son dernier film Oscarisé et Lion d’or à Venise, un road-trip saisissant, émouvant bestiaire de la vie nomade. Nomadland est l'expression d'une tendresse, d'une affection, d'une compréhension de l'autre et surtout des misérables sur cette terre.  Ce qui est intéressant, et ce qui ajoute peut-être à la beauté de ce film comme à sa force, c'est que certains des nomades qui l'accompagnent, comme Bob Wells ou Linda May la rêveuse, jouent leur propre rôle.
Bande annonce

Réalisation : Chloé Zhao
Distribution : Frances McDormand, David Strathairn, Gay DeForest
USA, 2021
Durée : 1h48
Date : 14 novembre à 17h
Prix : 5,00 €

Infos : 085/31 47 33 – hombleu_collings@outlook.be

En partenariat avec le Centre culturel d’Amay


"Drunk" de Thomas Vinterberg
19 décembre- 17h


Une ode à la vie enivrante


Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant tous que leur vie n’en sera que meilleure. Si dans un premier temps les résultats sont encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle.

Drunk est un film sur les tréfonds de l’âme humaine, sur nos failles, sur nos aspérités, qui, abrasées par le quotidien, finissent par s’user. Drunk est un film sur l’amour, celui qu’on éprouve pour les autres et celui dont, souvent, on manque pour soi-même. Thomas Vinterberg nous rappelle qu’il faut vivre, qu’il faut aimer, qu’il faut danser et que l’exultation du corps est intimement connectée à celle de l’âme. Le rapport à la musique, au mouvement, traverse le film de part en part, et nous par la même occasion, avec une liberté si parfaitement contrôlée qu’on en reste stupéfait.
Bande annonce

Réalisation : Thomas Vinterberg
Distribution : Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Magnus Millang
Danemark, 2020
Durée : 1h57
Date : 19 décembre à 17h
Prix : 5,00 €

Infos : 085/31 47 33 – hombleu_collings@outlook.be

En partenariat avec le Centre culturel d’Amay


"Adieu les cons" d'Albert Dupontel
31 décembre- 17h


À la vie à la mort


Suze Trappet, coiffeuse quadragénaire, apprend qu’elle est atteinte d’une maladie incurable qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. Avant de mourir, elle veut retrouver l’enfant né sous X qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle n’avait que quinze ans. Dans son parcours administratif, elle rencontre JB, informaticien frustré qui vient de rater son suicide, et Mr Blin, archiviste aveugle d’un optimisme débordant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Albert Dupontel nous entraîne dans un univers burlesque où l’on rit avec lui, tout en reconnaissant bien le constat social auquel il nous confronte. Lauréat de sept trophées à la cérémonie des Césars du cinéma français, dont ceux attribués au meilleur film, à la meilleure réalisation et au meilleur scénario, Adieu les cons est tour à tour outrancier et intime, pimpant et poignant : du haut contraste et du grand art. Vraiment, c’est à voir.
Bande annonce

Réalisation : Albert Dupontel
Distribution : Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié
France, 2020
Durée : 1h27
Date : 31 décembre à 17h
Prix : 5,00 €

Infos : 085/31 47 33 – hombleu_collings@outlook.be

En partenariat avec le Centre culturel d’Amay


Page 2 sur 4